Le Pape reproche à la France d' »exagérer la laïcité »

0

Le Pape François a reproché à la France d' »exagérer la laïcité« , l’appelant à reconnaître le droit de « profession de foi » de chacun, y compris dans le cas des musulmans.

Dans son interview pour le quotidien « La Croix », le Pape a critiqué la portée de la laïcité à la française, qui proviendrait, selon lui, d' »une manière de considérer les religions comme une sous-culture et non comme une culture à part entière ».

Cette considération, « qui se comprend par l’héritage des Lumières« , demeure encore, a-t-il regretté.

Le Pape a toutefois estimé qu’un Etat doit être laïque, soutenant qu’historiquement les Etats confessionnels « finissent mal ». En revanche, cette laïcité doit être accompagnée d' »une solide loi garantissant la liberté religieuse », a précisé le Pape François. Et d’ajouter:

« Chacun doit avoir la liberté d’extérioriser sa propre foi. Si une femme musulmane veut porter le voile, elle doit pouvoir le faire. De même, si un catholique veut porter une croix. On doit pouvoir professer sa foi non pas à côté mais au sein de la culture« .

La France devrait ainsi « faire un pas en avant » pour accepter que « l’ouverture à la transcendance soit un droit pour tous », a-t-il souligné.

 

D’autre part, interrogé sur le sujet des migrants, le Pape a soutenu qu’il faudrait les « intégrer » en Europe, au lieu de les « ghettoïser ».

« À Bruxelles, les terroristes étaient des Belges, enfants de migrants, mais ils venaient d’un ghetto. À Londres, le nouveau maire [Sadiq Khan, de confession musulmane, ndlr] a prêté serment dans une cathédrale et sera sans doute reçu par la reine. Cela montre pour l’Europe l’importance de retrouver sa capacité d’intégrer », a détaillé le Pape.

Pour le Pape, cette intégration est d’autant plus nécessaire aujourd’hui que « l’Europe connaît un grave problème de dénatalité, en raison d’une recherche égoïste de bien-être ».

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/EFS3I0
Share.

About Author