Turquie: Cyberlutte contre l’organisation terroriste PKK

0

Les équipes des forces armées et de la police turques mènent conjointement des opérations contre l’organisation terroriste PKK à travers le pays, notamment dans les régions de l’est et du sud-est, cette lutte englobe aussi les crimes commis sur Internet.

Les équipes de la police de Diyarbakir spécialisées dans la lutte contre la cybercriminalité traquent les personnes qui font la propagande de l’organisation terroriste séparatiste sur internet.

Ces équipes sont responsables des provinces de Diyarbakir, Mardin (sud-est), Sirnak (sud-est), Mus (est), Siirt (sud-est) et Batman (sud-est). Elles repèrent les criminels, analysent les preuves et les présentent aux autorités judiciaires.

Les crimes commis par l’usage d’ordinateurs, d’appareils électroniques, de cartes de crédit, des appareils de technologie de pointe ou de téléphones mobiles, font partie des cybercrimes.

Dans le cadre de cette lutte, les équipes de cybercriminalité collectent les matériaux digitaux et les rapportent aux départements responsables après une analyse.

Les autorités judiciaires décident alors si un contrôle judiciaire des suspects ou une détention est nécessaire ou pas.

Ainsi, les équipes policières ont étudié 1 251 dossiers en un an et ont analysé 609 téraoctets de données digitales, 1 826 téléphones mobiles et 1 670 cartes SIM.

Plus d’un millier de comptes de médias sociaux ont aussi été analysés, dont 450 ont été bloqués pour propagande en faveur du PKK, sur décision de tribunal.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/WIQFrq
Share.

About Author