Turquie:  » Il y a 80 000 écoliers syriens dans les camps de réfugiés » (AFAD)

0

« Il y a 80 000 écoliers et plus de 3 000 enseignants syrien dans les 26 camps de réfugiés dispersés dans dix villes frontalières turques », a déclaré Fuat Oktay, président de la direction turque des Catastrophes Naturelles et des Situations d’Urgences [AFAD].

Actuellement, 2,75 millions Syriens sont recensés par le système d’enregistrement biométrique, a indiqué Oktay a l’agence Anadolu. 

« La Turquie dispose de vingt-six camps de réfugiés localisés dans dix villes frontalières », a-t-il dit. 

Selon lui, le pays n’offre pas seulement un « lieu sécurisé » à ceux qui viennent s’y réfugier mais répond à tous leurs besoins en plus des besoins primaires tels que la nourriture ou le logement. 

« Les services de santé sont fournis à l’ensemble des Syriens enregistrés dans le pays, qu’ils vivent ou non, dans des camps de réfugiés », précise Oktay. 

« L’ensemble de nos enfants logeant dans les camps, les petites filles aussi, poursuivent leur scolarité. Il y a 80 000 écoliers et plus de 3 000 enseignants », a-t-il relevé. 

Oktay a poursuivi: « En outre, avec les enfants syriens qui vont à l’école en dehors des camps, nous enregistrons 330 000 écoliers. Nous espérons que ce nombre atteindra les 450 000 d’ici à la fin de l’année. »

« Si nous considérons qu’entre 30 et 35% des réfugiés sont des enfants en âge d’être scolarisés, ceci équivaut à près d’un million d’enfants », a-t-il déclaré. 

« 330 000 est un chiffre très important. Nous avons plus d’enfants réfugiés scolarisés dans notre pays que de réfugiés accueillis dans la plupart des pays européens », a-t-il dit poursuivant: « Pour que ceci ne se transforme pas en un problème social, notre premier objectif est l’enseignement pour les Syriens. Nous espérons pouvoir inclure l’ensemble des écoliers dans le système éducatif du pays d’ici la fin de l’année 2017. »

Oktay a également indiqué que jusqu’à présent les cours étaient dispensés en arabe, pour que ces enfants n’aient pas d’années perdues une fois retournée dans leur pays.

Cependant, ceux qui intégreront l’enseignement scolaire la rentrée prochaine, suivront les cours en turc, comme indiqué dans le programme du ministère de l’Education nationale.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/M4yZZx
Share.

About Author