UE : suspension rapide de la libéralisation des visas dans l’espace Schengen

0

En cas de nécessité, les pays membres de l’Union européens pourront “rapidement” annuler la libéralisation des visas prévue pour l’espace Schengen.

Lors d’une réunion tenue à Bruxelles, les ambassadeurs européens se sont mis d’accord sur le mécanisme qui servira de “freinage d’urgence”.

Le mécanisme en question concerne la Turquie et tous les autres pays qui ont signé un accord de visas avec l’UE.

Préparé par l’Allemagne et la France, ce mécanisme pourra entrer en vigueur au cas où le nombre de corruptions ou de crimes organisés augmentera dans le pays concerné.

Si l’ordre public est menacé, la libéralisation des visas pourra également être prise en suspension.

Il est attendu que ce nouvel accord sur la suspension de la libéralisation des visas soit adopté durant la réunion des ministres européens de l’Intérieur sans être abordé une nouvel fois.

Ensuite, l’accord en question sera pris en main au Parlement européen.

En cas de l’approbation de l’accord par le Parlement européen, un pays dont les citoyens sont exemptés de visas pourra être remis au régime de visas pour 6 mois.   

Il est prévu que les Turcs puissent circuler sans visa dans l’espace Schengen à partir de la fin du mois de juin suivant l’accord sur les migrants, conclu entre la Turquie et l’UE.

La Commission européenne a annoncé que la Turquie avait rempli la plupart des 72 critères pour l’exemption de visas alors que la Turquie avait pour sa part déclaré qu’elle ne modifierait pas la loi portant sur la lutte contre le terrorisme.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/nFAdpI
Share.

About Author