La France salue l’organisation du premier Sommet humanitaire mondial à Istanbul

0

La France a salué l’organisation du premier Sommet humanitaire mondial à Istanbul dont le coup d’envoi a été donné ce lundi avec la participation de 125 pays, dont près de 50 représentés par leurs chefs d’Etat.

« Alors que les crises accroissent chaque jour les besoins humanitaires et que 60 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de fuir leur foyer, ce sommet doit permettre à la communauté internationale de donner une nouvelle feuille de route à l’action internationale humanitaire », a souligné le ministère français des Affaires étrangères dans sa déclaration.

Le sommet sera également l’occasion de « réaffirmer » l’engagement français pour la protection des civils et de renforcer l’articulation entre aide humanitaire et développement, ainsi que d’aborder les moyens pour répondre aux conséquences des catastrophes naturelles et du réchauffement climatique.

« Aujourd’hui, 80% de l’action humanitaire intervient dans le contexte d’un conflit armé, situation qui touche de plus en plus de civils et en particulier des enfants », a précisé le Quai d’Orsay, pour mettre l’accent sur la protection des civils.

La France organisera à son tour un sommet international en 2017 pour promouvoir la protection des enfants dans les conflits armés, dix ans après l’adoption des « Principes et engagements de Paris », a fait savoir le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault.

La délégation française est conduite par Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, avec la participation d’André Vallini, secrétaire d’Etat chargé du développement et de la Francophonie.

Le premier Sommet humanitaire des Nations Unies (ONU), organisé sous l’égide de la Turquie, a commencé ce lundi à Istanbul avec le « déjeuner des leaders », premier point de l’agenda du Sommet.

Des délégations officielles des pays membres de l’ONU, des responsables des organisations internationales et régionales, des parlementaires, des membres de la société civile et des médias, des académiciens, des représentants de la jeunesse et des groupes touchés par les crises, participent aussi au Sommet. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/7lGpSJ
Share.

About Author