Turquie : « Les frappes directes de la Russie contre les civils s’ajoutent à ses précédents crimes »

La Turquie a fait savoir que les frappes aériennes de la Russie menées directement contre les civils venaient s’ajouter à ses précédents crimes.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Tanju Bilgic s’est exprimé sur les assertions de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova concernant les politiques de la Turquie en Syrie et en Crimée.

M. Bilgic a noté que les explications mensongères, infondées et calomnieuses de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères de la Fédération de Russie étaient les nouveaux exemples de la campagne de désinformation et de propagande noire menée par la Russie depuis le 24 novembre (le jour de la crise d’avion).

Il a noté que ceci montrait aussi les dimensions de l’impuissance et de l’incapacité que connait la Russie en Syrie.

« La Fédération de Russie est le complice du régime qui commet un crime contre l’humanité en visant les hôpitaux, les écoles et les camps de réfugiés, qui essai sur les enfants tout type d’armes y compris des barils d’explosifs et armes chimiques et qui condamne les gens à la faim en assiégeant les villes. Les frappes aériennes directes contre les civils viennent s’ajouter aux précédents crimes qu’elle a déjà commis » a-t-il dit.

Il a rappelé que la Russie rendrait un jour des comptes devant la justice pour son partenariat avec le régime qui alimente l’organisation terroriste DAESH et entretient tout type de coopération noire avec elle y compris le commerce de pétrole.

M. Bilgic a aussi affirmé suivre les articles parus dans la presse internationale et faisant état de l’expédition intentionnelle des combattants terroristes dans des zones de conflit en Syrie par la Fédération de Russie.

« Nous suivons de près et notons l’utilisation de plus en plus fréquente d’armes et munitions russes par les organisations terroristes dont le PKK, l’YPG, DAESH et Al-Nossra » a-t-il assuré.

Au sujet des allégations de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères sur la politique de la Turquie en Crimée, M. Bilgic s’est exprimé en ces mots :

« L’annexion illégale de la Crimée par la Russie qui attaque directement et par des méthodes de guerre hybrides des pays voisins comme l’Ukraine et la Géorgie, qui suscite la réaction du monde entier par ses actions et qui est exposée à des sanctions pour ses politiques extra-juridiques, restera une tâche noire dans l’histoire. Cette annexion ne sera pas reconnue par la communauté internationale y compris la Turquie » a-t-il indiqué.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ABiUPV