Mark Toner: « Nous ne soutenons pas de zone semi-autonome kurde en Syrie »

Le porte-parole du département d’Etat américain Mark Toner a dit que Washington comprenait les préoccupations d’Ankara et ne soutenait pas une zone semi-autonome pour les Kurdes en Syrie.

Toner a répondu lors d’un point de presse quotidien, la visite en Syrie du commandant de CENTCOM (Forces centrales américaines), le général Joseph Votel.

Il a fait état d’une relation étroite avec la Turquie.

« Nous comprenons les préoccupations sur les Kurdes au nord de la Syrie. Nous avons transmis aux Kurdes notre position nette pour qu’ils évitent de constituer une zone autonome » a-t-il dit.

« Les Kurdes ne doivent pas essayer de s’emparer des zones nettoyées de DAESH et doivent permettre le retour du peuple en laissant l’administration à l’administration civile » a-t-il dit.

Mark Toner a fait savoir que les relations des responsables américains avec l’organisation terroriste PYD ne veulent pas dire qu’ils sont favorables à leur demande d’autonomie.

« Ces entretiens montrent que nous souhaitons une coopération étroite avec les forces kurdes. Nous souhaitons savoir directement quels sont les défis qu’ils affrontent sur le terrain. Mais cela ne veut pas dire que nous reconnaissons leur demande d’autonomie » a-t-il indiqué.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/xNvf8a