Erdogan appelle la Communauté internationale à assumer plus de responsabilité dans la crise syrienne

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a appelé la « Communauté internationale à assumer plus de responsabilité dans la crise syrienne ».

Le chef d’État turc et le Secrétaire général des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, ont tenu une conférence de presse conjointe dans le cadre du Sommet Humanitaire Mondial, mardi à Istanbul.

Remerciant l’ONU pour ses contributions au sommet, le président turc a appelé la Communauté internationale à assumer plus de responsabilité dans la crise syrienne.

« Des centaines de milliers de personnes ne meurent pas à cause du manque de moyens et de ressources, mais par manque de clémence », a-t-il lancé.

« L’indifférence de la conscience mondiale face aux tragédies actuelles est la cause de nos problèmes d’aujourd’hui », a relevé le président turc.

Erdogan s’est, cependant, dit «déçu» de l’absence au sommet des dirigeants des pays du G7, à part la Chancelière allemande [Angela Merkel].

« Selon les données officielles de l’ONU, 173 pays et 9 000 personnes – dont un millier de Turcs – ont participé au sommet », a-t-il fait savoir.

« Environ 900 représentants des média ont contribué à la couverture. J’espère que le résultat du sommet sera fructueux », a-t-il encore annoncé.

Erdogan a, par ailleurs, insisté sur la coopération établie entre les organisations de la société civile, le secteur privé et les groupes victimes des crises, pour identifier des solutions « durables » aux problèmes.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/9cXn6M