Merkel affirme ne pas être inquiète pour l’accord Turquie-UE sur les réfugiés

La chancelière allemande Angela Merkel a écarté l’éventualité de préoccupations relatives à l’accord Turquie-UE sur les réfugiés, ajoutant qu’Ankara pourrait avoir besoin de plus de temps que prévu pour satisfaire aux conditions de la levée des visas Schengen pour les ressortissants turcs.

S’exprimant durant une conférence de presse, mercredi, à la suite d’une réunion des ministres de son gouvernement, Merkel a réaffirmé l’engagement de l’Allemagne envers l’accord et indiqué que la Commission européenne allait se réunir avec des responsables turcs pour discuter de points de désaccords sur les conditions de la levée du visa pour les Turcs.

«Je ne suis pas inquiète, nous aurons plutôt besoin de plus de temps pour traiter ces questions » a-t-elle déclaré.

« Mais dans tous les cas, en principe nous sommes engagés à respecter notre accord » a-t-elle ajouté.

Les déclarations de Merkel interviennent au lendemain de la vive critique tenue par le président turc Recep Tayyip Erdogan à l’encontre d’une demande de l’UE.

En effet, mardi, l’Union européenne a demandé à la Turquie de procéder à des changements sur sa loi contre le terrorisme en échange de la libéralisation du visa et mis en garde pour l’avenir de la coopération Turquie-UE dans la gestion de la crise des réfugiés.

Merkel, qui fait face a de vives critiques en Allemagne pour sa politique de frontières ouvertes aux réfugiés et pour son étroite coopération avec Ankara, a exprimé l’espoir de voir les différends avec la Turquie surmontés.

«J’assume que les deux côtés soient d’accord pour d’autres discussions, c’est mon impression» a-t-elle dit en faisant référence à sa réunion avec Erdogan, lundi, à Istanbul.

L’Allemagne a dû faire face l’année dernière au plus important flux de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale et a accepté 1 million d’entre eux, dont la majorité provient d’Irak, de Syrie et d’Afghanistan.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/qM7auB