Cameron fustige une campagne xénophobe en faveur du Brexit

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a qualifié de « franchement épouvantable», la manière dont la Turquie est utilisée dans la campagne menée en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (Brexit).

Cameron a déclaré, vendredi, dans un entretien avec le site d’information « The Muslim News » : « Ils présentent les Turcs, dans leur campagne, comme des criminels ou des terroristes, ce qui est franchement épouvantable. De nombreux musulmans britanniques sont offensés par la manière avec laquelle ils tentent d’effrayer les gens. Je pense que c’est un signe de désespoir ».

Cameron a affirmé que l’élargissement de l’UE à de nouveaux pays nécessite l’accord de tous les Etats membres.

« Nous avons tous le droit de veto» a rappelé le Premier ministre, soulignant que « la France a affirmé qu’elle soumettrait la question à un référendum avant que la Turquie ne puisse rejoindre l’UE ». Il a ajouté : « 75% des Français sont opposés à cette adhésion ».

Cameron a relevé l’importance, pour son pays, de demeurer au sein de l’UE, soulignant notamment la coopération en matière de renseignement entre les Etats membres, qui a permis, selon lui, au Royaume-Uni d’empêcher les terroristes d’opérer sur son territoire.

Un groupe militant en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’UE a lancé une campagne d’affichage, avec la mention, « 76 millions de Turcs adhéreront à l’Union Européenne, votez pour la séparation ».

Les Britanniques sont appelés à se prononcer, le 23 juin prochain, lors d’un référendum sur le maintien ou la sortie de leur pays de l’Union Européenne.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/cayNMC