L’économie turque émergente (21)

Les investissements d’infrastructure sont perçus comme un des facteurs importants de la formation de plus d’emploi pour les citoyens et du développement économique pour les pays en voie de développement mais aussi pour les pays développés.

Les investissements d’infrastructure apparaissent comme un élément diminuant les coûts lorsqu’il est question de prendre des décisions d’investissements en particulier dans les économies des pays développés. Les entrepreneurs préfèrent investir dans les pays où l’infrastructure et les moyens de transports sont développés. D’autre part, les investissements d’infrastructure représentent une des politiques utilisées par les gouvernements en période de récession économique en vue de ranimer l’économie. Les paiements faits aux ouvriers employés pour les investissements d’infrastructure, contribuent à développer et ranimer l’économie.

Avec sa population jeune et dynamique, la Turquie figure parmi les 20 pays les plus développés du monde. Les investissements d’infrastructure ont gagné de l’élan ces 15 dernières années en Turquie, une des économies développées, en particulier pour attirer les investisseurs étrangers. Dans ce contexte, dans un grand nombre de points du pays la capacité des ports ont été développés, des nouveaux chemins de fer, routes mais également aéroports ont été bâtis. Ces démarches ont été réalisées en vue de rassurer les investisseurs concernant leurs inquiétudes quant au transport de leurs marchandises. Le troisième pont et Marmaray sont des projets qui ont été lancés en vue de développer les réseaux de transports. Le projet du tunnel eurasien prévu d’être achevé à la seconde moitié de l’année 2017, est un de ces projets d’infrastructure. Le tunnel dont le coût total devrait atteindre les 1,25 milliards de dollars, sera achevé et ouvert 8 mois avant la date prévue, a-t-on annoncé. Les 6 voies prévues initialement pour le projet, passeront à 8. Le ministre des Transports, des Affaires maritimes et de la Communication, Binali Yıldırım qui a donné des informations concernant le projet qui accélérera le transport dans une ville comme celle d’Istanbul reliant l’Asie à l’Europe, a fait savoir que le tunnel eurasien était un projet important pour la Turquie en particulier pour Istanbul, et a déclaré que le projet en question avait reçu le prix du ‘Grand Projet de l’année’ par l’Union internationale de construction de tunnel et d’infrastructure, grâce aux technologies avancées utilisées dans le projet.

Que ce soit pour l’économie des pays développés ou celle des pays en voie de développement, les investissements d’infrastructure et de transport sont des facteurs fondamentaux déterminants du développement économique et des investissements étrangers directs. La particularité de posséder un réseau de transports et d’infrastructure développé offre en particulier dans les pays en voie de développement, d’importants avantages pour pouvoir attirer les investissements étrangers. Cette particularité est également une politique utilisée dans les pays développés pour ranimer l’économie dans les périodes de récession. Les citoyens du pays qui sont employés grâce à ces investissements, contribuent à la ranimation de l’économie et à la croissance économique du pays. Avec son économie en développement, la Turquie a accéléré ses investissements dans le domaine de l’infrastructure et des transports. Durant ces 15 dernières années, un grand nombre de projets a été réalisé et un grand nombre d’autre est toujours en cours. Le tunnel eurasien qui est un de ces projets, servira de pont reliant l’Asie à l’Europe. Il contribuera à soulager la circulation d’Istanbul mais également à accélérer le commerce entre l’Asie et l’Europe. Ces développements serviront à attirer davantage d’investisseurs étrangers et à hausser le taux de bien-être des citoyens.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/mzg65i