Migrants: un « défi mondial » qui appelle une « réponse mondiale »

La plus grande crise des migrants en Europe depuis la Seconde guerre mondiale est un problème « mondial » qui doit être traité solidairement, ont jugé vendredi les dirigeants du G7, promettant d’augmenter leur aide et appelant à remédier à ses causes.

« Le G7 reconnaît que les mouvements à grande échelle de migrants et de réfugiés représentent un défi mondial qui appelle une réponse mondiale », selon la déclaration finale publiée à l’issue d’un sommet au Japon.

En 2015, environ 1,3 million de migrants, dont bon nombre venus de pays déchirés par les conflits comme la Syrie et l’Irak, ont demandé l’asile à l’Union européenne, dont plus d’un tiers à l’Allemagne.

Pour l’instant cette année, d’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), environ 190.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer. Plus de 1.300 personnes ont perdu la vie au cours du voyage.

« Nous nous engageons à augmenter l’aide mondiale pour répondre aux besoins immédiats et à long terme des réfugiés et des autres personnes déplacées ainsi qu’à ceux des communautés hôtes », ont dit les dirigeants des sept pays industrialisés.

Le G7 (Etats-Unis, Japon, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie et Canada) ne cite aucun chiffre.AFP

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/LArivm