Israël réduit la zone de pêche autorisée au large de Gaza

Le président du syndicat des pêcheurs dans la Bande de Gaza, Nizar Ayach, a indiqué que les autorités israéliennes ont décidé de réduire la zone de pêche au large de Gaza, à 6 miles, après l’avoir portée à 9 miles au début d’avril dernier.

Ayach a déclaré à Anadolu : « Les autorités israéliennes nous ont informés qu’elles ont décidé de réduire la zone de pêche à 6 miles, et que cette mesure entrera en vigueur à partir du 5 juin prochain. »

Israël avait autorisé le 3 avril dernier, les pêcheurs de la Bande de Gaza à mener leurs activités sur une distance de 9 miles nautiques, contre 6 miles précédemment.

Les autorités israéliennes ont justifié leur nouvelle mesure par la fin de la saison de la pêche, a affirmé Ayach, soulignant qu’elles ont par ailleurs indiqué qu’elles pourraient élargir la zone autorisée dans les prochains mois.

Les autorités israéliennes n’ont, pour l’heure, émis aucun commentaire officiel sur la question soulevée par le président du syndicat des pêcheurs dans la Bande de Gaza.

Le secteur de la pêche dans l’enclave palestinienne a été gravement affecté par les restrictions imposées par Israël.

L’accord d’Oslo signé en 1993, et les protocoles économiques ultérieurs, accordent aux pêcheurs de la Bande de Gaza d’opérer à une distance de 20 miles. Mais les termes de cet accord n’ont pas été appliqués depuis plus d’une décennie.

Dans la Bande de Gaza, quatre mille pêcheurs, avec à leur charge 50 mille personnes, sont actifs dans le secteur selon le syndicat de la profession.

Israël avait permis, en août 2014, aux pêcheurs palestiniens de pratiquer leur activité sur une zone allant jusqu’à six miles, au large de l’enclave palestinienne, contre trois miles précédemment. Les responsables palestiniens affirment cependant que la marine israélienne empêche les pêcheurs de travailler, et l’accusent d’ouvrir le feu presque quotidiennement en direction de leurs bateaux.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/uz3TDa