Toute la politique familiale en France encourage 3 enfants comme le propose Erdogan

Voici le dernier communiqué de Mourad Ghazli destiné à la TRT:

 » Toute la politique familiale en France encourage 3 enfants comme le propose Erdogan….

L’acharnement quasi quotidien sur le président Erdogan par les médias Français, notamment par des calomnies, caricatures et à coup de mensonges ou de propos sortie de son contexte, jusqu’à lui faire le procès de sa politique familiale…

Il est pourtant sur la même ligne politique familiale que le général De Gaulle.

Tous les démographes parlent de faire minimum 3 enfants afin d’assurer nos régimes de retraite par répartition mais aussi le renouvellement de génération.

Sauf que quand c’est le président Erdogan qui conseille à son peuple sans détour l’importance de s’assurer du renouvellent des générations pour le bien de la Turquie, la presse le présente limite comme un assassin alors qu’il propose la vie.

Quelqu’un qui propose de faire des enfants et que l’Etat va les accompagner avec des droits, c’est un message d’humanité, il ne va pas proposer l’irresponsabilité en faisant la promotion de la mort que représente l’avortement.

Nos médias présentent l’avortement comme une chance, comme une émancipation de la femme alors que c’est un échec total de notre société, que des personnes y recourent de façon exceptionnel c’est une chose mais en faire une norme c’est désastreux.

Le général De Gaulle a été l’inventeur de la politique familiale en France avec des allocations familiales qui d’ailleurs sont de 296€ Par mois pour 3 enfants.

Tout tourne en France autour de la famille, les impôts donnent une demi-part fiscale par enfant et pour le 3eme enfant c’est même le double avec une part fiscale.

Dites-moi, doubler la part fiscale pour le 3e ce n’est pas pour encourager les familles à faire 3 enfants ?

Les cantines scolaires, les centres de loisirs, les bourses scolaires, les colonies de vacance, tiennent tous compte du nombre d’enfants dans le foyer, plus nous avons des enfants plus le tarif baisse.

Les enfants ouvrent des droits supplémentaires en matière de retraite et pour les fonctionnaires à partir de 3 enfants c’est 10 % supplémentaire.

Tiens donc on retrouve toujours la politique familiale incitative en France à partir de 3 enfants, mais ce n’est pas quand c’est le président Erdogan qui le dit?

Les allocations logement pour aider les ménages à payer leur loyer tiennent aussi compte du nombre d’enfants.

Enfin, l’extrême droite a souvent accusé les étrangers de faire des enfants pour avoir des allocations, ce qui démontre que la famille et les enfants sont au cœur de la politique familiale française.

Gouverner c’est prévoir, nos mêmes médias expliquent et reprochent que l’Allemagne a une mauvaise natalité et qu’elle soit obligée de faire appel à l’immigration pour soutenir l’économie comme dernièrement avec les réfugiés.

Quand le président Erdogan en grand visionnaire alerte son peuple sur l’importance de la natalité, limite on l’accuse de gourou, mais pour la gouverne de nos médias îl n’a pas proposé de sanction pour ceux qui ne font pas 3 enfants, ils confondent avec la Chine qui interdisait et sanctionnait ceux qui faisaient plus d’un enfant.

Les Turcs sont libres et ils le resteront, mais ils doivent pérenniser leur régime de retraite.

D’ailleurs en France nous faisons que reculer l’âge du départ à la retraite du fait du manque de natalité et nous devons assurer le baby-boom.

Nos médias font leur couverture sur les premières places de la France en Europe sur la natalité à coup de cocorico et fierté mais quand le président Erdogan le propose c’est dangereux.

En France c’est vrai ce gouvernement a remis en cause le principe universel que représentent les allocations familiales en les mettant sous condition de ressource et dans le même temps a créé le mariage homosexuel.

Nos médias appellent cela les familles modernes et soutiennent la gestation par autrui mais refuse le droit aux femmes turques de faire 3 enfants avec leur mari!!!!

Une grande partie de la population française est sur la ligne d’Erdogan car les femmes veulent plus d’enfants mais l’incertitude sur l’avenir et les problèmes économiques les en empêchent ».

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/EmoQTr