Paris: Création du premier camp humanitaire pour les réfugiés

La ville de Paris sera bientôt dotée de son premier camp humanitaire conforme aux normes des Nations unies (ONU) pour l’accueil des réfugiés, a annoncé mardi Anne Hidalgo, maire de Paris.

« Nous allons installer un campement humanitaire aux normes de l’ONU à Paris face à l’urgence de la situation », a déclaré Hidalgo, soulignant que la mairie « prend les choses en main » face aux mesures insuffisantes proposées par l’Etat français.

La mairie examine actuellement les lieux en sa possession, notamment dans le nord de Paris, pour installer le premier camp humanitaire de la capitale française dans un mois et demi. Ce camp devrait par ailleurs remplacer les squats occupés occasionnellement par les migrants et réfugiés, à Stalingrad ou encore au Quai d’Austerlitz.

La mairie prend l’initiative toute seule, à l’instar de la ville de Grande-Synthe, dont le maire Damien Carême avait fait installer un nouveau camp humanitaire, en association avec Médecins Sans Frontières (MSF). La ville de Paris compte aussi coopérer avec les associations humanitaires et souhaite également que l’Etat soit « partenaire » dans ce projet, a précisé Hidalgo.

« Nous avons un devoir d’humanisme. Je ne veux pas me sentir coupable de non assistance à personnes en danger », a tenu à souligner Hidalgo. Et de reconnaître: « Aujourd’hui, l’Europe n’est pas à la hauteur de la crise humanitaire des réfugiés. Notre pays, non plus ».

Le nouveau camp pourrait être un centre d’accueil de « jour » ainsi qu’un centre d’hébergement, a également suggéré la maire.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/z5aZnw