L’économie turque émergente (22)

Les investissements dans la construction doivent être abordés, pour les pays en développement et développés, comme un secteur important pour la croissance économique et la création d’emploi. Grâce aux investissements en construction, les propriétaires fonciers et les contractants mais aussi les entreprises de pièces détachées qui produisent pour ce secteur, les ouvriers et par conséquent l’économie nationale sont tous gagnants. Le secteur de la construction redouble d’importance pour l’emploi de la main-d’œuvre non qualifiée. Plusieurs pays développés et en développement tentent, dans ce contexte, de maintenir le dynamisme du secteur de la construction et de maintenir les investissements dans ce secteur.

En Turquie, le secteur de la construction a gagné de l’élan, tout particulièrement avec la baisse des taux d’intérêt en fin 2002, pour devenir la locomotive de l’économie turque. Elle a continué à être la locomotive de la Turquie, hormis pendant la crise financière mondiale en 2008.

Les projets du secteur privé et de l’administration turque de développement de l’habitat (TOKI) ont permis à beaucoup de citoyens de devenir propriétaire d’un logement ou d’un lieu de travail et à bien d’autres de trouver un emploi. Actif dans le secteur de la construction, l’établissement public TOKI a annoncé au public les détails de son nouveau projet. Le président de TOKI, Ergun Turan, a déclaré concernant le projet urbain nord qui sera réalisé à Gaziantep, qu’ils coopèrent sur ce projet avec la mairie, l’université et les administrations publiques de Gaziantep depuis un an. Il a déclaré que 50 000 logements seront construits à la fin de ce projet, qu’ils attachaient beaucoup d’importance à ce projet, le plus grand projet entièrement pris en charge par TOKI. Un nouvel espace de vie de 250 à 300 000 habitants sera construit dans le cadre de ce projet. Le projet prévoit de construire un espace de vie bien plus grand que 23 provinces, lorsque l’on considère que la population de plusieurs provinces en Turquie est inférieure à 300 000 habitants. D’après Ergun Turan, TOKI a construit en 13 ans à Gaziantep un stade aux normes de l’UEFA et 17 634 logements ont été remis à leurs propriétaires. Les investissements de TOKI ont joué un rôle important dans le développement de la ville et la réduction du taux de chômage. Les investissements réalisés dans cette période ont permis de créer de l’emploi à Gaziantep et ont, indirectement, encouragé plusieurs entreprises actives dans le secteur de la construction à créer de l’emploi.

En fin de compte, c’est un des secteurs essentiels créant de l’emploi et une croissance économique pour les pays développés et en développement. Les investissements réalisés dans ce secteur contribuent à divers degrés à l’économie. Tout d’abord, des zones d’habitation sont créées dans le pays puis des zones commerciales autour de ces espaces. D’autre part, la main d’œuvre qualifiée et non qualifiée est employée massivement pour les investissements en construction. La Turquie est un pays où le secteur de la construction est dynamique avec son économie émergente. Les taux d’intérêt des prêts immobiliers ont baissé au cours de la dernière décennie, apportant une plus grande dynamique au secteur et accélérant les investissements. Une partie de ces investissements est réalisée par le secteur privé et une autre partie par TOKI. Le projet urbain nord annoncé il y a quelques jours par le président de TOKI, Ergun Turan, et qui devrait accueillir une population plus importante que celle de 23 provinces turques, créera un nouvel espace de vie à Gaziantep. Grâce à cet espace de vie, le niveau de prospérité des habitants haussera grâce à l’emploi qui sera créé à l’échelle nationale et régionale.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/rvsrFm