France: Hollande exclut tout financement public des mosquées

Proposé par le Premier ministre français, Manuel Valls, dans le souci d’empêcher l’intervention des pays tiers, le financement public des mosquées en France ne verra finalement pas le jour, a asséné le président François Hollande.

S’exprimant à l’Association de la presse présidentielle dans la maison des Centraliens à Paris, Hollande a estimé que le financement des mosquées par l’Etat serait contraire à loi de 1905 sur la laïcité et exprimé un refus catégorique: « Le financement ne peut pas être assuré par l’État ».

Valls avait pourtant appelé à une nouvelle relation entre l’Etat et l’islam de France, évoquant « une forme de financement public », dans sa tribune publiée lundi par Libération. « Toucher à la loi de 1905 ouvrirait un débat très périlleux mais nous devons passer en revue toutes les solutions, sans nous interdire une forme de financement public », avait-il ainsi suggéré.

Hollande a plaidé pour sa part pour la réactivation de la Fondation pour l’islam, qui elle, pourra mobiliser « des financements privés ». Cette fondation se dotera également de moyens pour superviser les fonds étrangers pour la construction des mosquées, a-t-il laissé entendre.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/12YRHe