Les places remplies dans toute la Turquie au dernier jour des gardes pour la démocratie contre FETO

Les citoyens ont rempli les places dans l’ensemble de la Turquie au dernier jour des gardes pour la démocratie organisées pour protester contre la tentative de coup d’Etat de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY).

Sur la place Taksim à Istanbul, des milliers de personnes ont commencé à se rassembler dans la soirée et chanté des marches et chansons.

Les citoyens qui portaient des drapeaux azerbaïdjanais et palestiniens ont porté des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « L’homme, nous te suivons », « Les guerriers héros », « Restes droit ne t’inclines pas, cette nation est avec toi » et « Recep Tayyip Erdogan ».

Les citoyens rassemblés devant la résidence du président Recep Tayyip Erdogan dans le quartier Kisikli d’Istanbul, ont scandé des slogans et crié des takbir.

Sur la place Konak à Izmir, les citoyens étaient nombreux au dernier jour de la garde.

Tout comme ils étaient sur les places depuis 27 jours, les citoyens étaient hier encore avec des drapeaux turcs dans les mains.

11 cahiers de souvenir où les citoyens ont écrit leurs sentiments depuis le début des gardes pour la démocratie, seront envoyés au président de la République Recep Tayyip Erdogan par la direction provinciale d’Izmir de l’AK Parti.

Des milliers de citoyens à Bilecik se sont rassemblés sur la place de la République avec des drapeaux turcs dans les mains. Les participants ont suivi sur écran géant, les interventions du Premier ministre Binali Yildirim et du président de la République Recep Tayyip Erdogan aux citoyens dans la cour du site présidentiel.

Les citoyens qui ont remplis la place du Monument du mineur à Zonguldak avec des pancartes et drapeaux turcs, ont crié « Restes droit ne t’inclines pas, cette nation est avec toi ».

A Diyarbakir, Elazig, Batman, Mardin, Siirt et Bingöl les citoyens ont rempli les places pour protester contre la tentative de coup d’Etat de FETO/PDY.

Des prières ont été faites en kurde et les attaques de l’organisation terroriste PKK à Sur et Kiziltepe (Mardin) ont été protestées.

Les citoyens sur la place de la ville à Kirklareli ont manifesté leur réaction contre la tentative de coup d’Etat. Une fanfare des janissaires constituée de citoyens Roms, a organisé un spectacle.

A Hakkari, le public rassemblé devant la préfecture a prié pour les martyrs de la démocratie qui ont perdu la vie la nuit du 15 juillet.

Les participants ont parfois scandé des slogans et regardé les images de la nuit de la tentative de coup d’Etat sur écran géant.

Les citoyens ont écouté les poèmes récités par le président Erdogan.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/aRiTSV