Selon les USA, il n’est pas nécessaire de faire un choix entre la Turquie et FETÖ

0

Lors d’un point de presse quotidien, la porte-parole du département d’Etat américain Elizabeth Trudeau a affirmé qu’il n’y avait pas de choix à faire entre la Turquie et l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETÖ/PDY).

A un journaliste rappelant les propos du président Recep Tayyip Erdogan selon lesquels « tôt ou tard, les États-Unis devront faire un choix, soit la Turquie soit FETÖ », Trudeau a fait savoir qu’elle ne se prononcerait pas à ce sujet, se contentant de dire que l’affaire ne pouvait être évaluée comme un choix à faire entre FETÖ et la Turquie.

« Donc vous pensez que vous ne devez pas choisir l’un des deux ? » a interrogé un journaliste.

Sur ce Trudeau a répondu :

« Nous n’avons pas à faire de choix entre la Turquie et FETÖ. Le processus légal d’extradition est très net. Il est clairement indiqué dans l’accord. Notre soutien à la Turquie et notre partenariat ne doivent pas être remis en cause. »

« Le processus d’extradition est très clair, il n’est pas influencé par les sentiments ou par la politique.

Comme vous le savez, nous avons reçu certains documents. Nous continuons d’examiner les documents et nous sommes en contact constant avec nos amis turcs à ce sujet. Toutefois ce processus est géré par le droit et c’est un système légal » a-t-elle ajouté.

Selon Trudeau, le processus d’extradition peut durer des mois, voire des années.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/IMMHB3
Share.

About Author