Une fédération belge liée à FETÖ menace les sites d’informations turcs

0

L’organisation parapluie de FETÖ en Belgique, la Fédération des associations actives (FEDACTIO), a « sommé » les sites d’informations en turc de retirer sous 48h les informations portant sur elle, précisant que dans le cas contraire, les administrateurs de ces sites encourront une peine d’emprisonnement entre 8 jours et un an, et une amende de 200 euros.

Dans la lettre de menace adressée aux administrateurs des sites, FEDACTIO soutient que les informations (montrant ses liens avec l’organisation terroriste guléniste FETÖ) contribuent à la haine contre ses membres.

FEDACTIO écrit qu’elle est constituée de 67 associations partageant « un même objectif ».

Même si le nom de ces sociétés et de ses dirigeants est retiré des sites Internet, un catalogue imprimé en 2012 cite un par un tous les membres de FEDACTIO.

Le lien entre FEDACTIO et FETÖ avait déjà été couvert par les chaines et les journaux belges.

Quelques jours après la tentative de coup d’Etat, la chaine publique belge RTBF a fait un reportage avec Huseyin Cakmak, membre de FEDACTIO. A une question sur le lien entre FEDACTIO et FETÖ, Cakmak a répondu « ni oui ni non ».

« Ce groupe est constitué des personnes partageant les opinions de Fethullah Gulen. Mais FEDACTIO ne se dit pas partie intégrante du mouvement guléniste. Cependant, la communauté turque en Belgique sait que de nombreuses personnes oeuvrant dans les associations de notre fédération, sont influencées et partagent les opinions de Gulen. » avait déclaré Cakmak.

Le 19 juillet, le journal belge en flamand De Standaard avait publié sous le titre « Le réseau des institutions s’inspirant de Gulen » la liste des établissements et associations en lien avec FETÖ et affiliés à FEDACTIO en Belgique.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/zs2uuv
Share.

About Author