Adhésion de la Turquie à l’UE: « Ankara ne récolte que des menaces, des insultes et un blocage »

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que la Turquie souhaitait que tous les accords soient appliqués ensemble ou alors ils seront tous mis de côté.

Le chef de la diplomatie turque a évoqué au quotidien allemand, Bild, les relations turco-européennes.

Il a déclaré qu’Ankara a travaillé « comme peu d’autres pays pour remplir toutes les conditions d’adhésion à l’UE », mais ne récolte en retour que des menaces, des insultes et un blocage.

Attirant l’attention sur l’accord des migrants, M. Cavusoglu a signalé que l’accord stipulant clairement que les citoyens turcs seront exemptés de visa à partir du mois d’octobre, n’était toujours pas mis en œuvre.

Interrogé sur l’éventualité que la Turquie laisse de nouveau des centaines de milliers de migrants prendre la mer à partir d’octobre pour rejoindre l’Europe, il a déclaré que les discussions avec l’UE étaient en cours et qu’il ne voulait pas prédire le pire.

« C’est clair : soit nous appliquons tous les accords ensemble soit nous les laissons tous de côté. »

« Je suis déçu que nous soyons critiqué pour avoir demandé l’aide de 3 milliards d’euros fixé par l’UE. Cet argent n’est pas pour nous, mais pour les migrants » a-t-il rappelé, précisant que la Turquie portait le fardeau et que 25 milliards de dollars ont été dépensés jusqu’à ce jour.

AFP/TRT

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/W2qTnd