Heising : « Si Erdogan se présentait candidat dans un pays musulman, il aurait 90% de soutien »

0

L’avocat allemand Yahya Heising a fait savoir que le président Recep Tayyip Erdogan était un élément d’équilibre pour le monde musulman.

Il a précisé que le président turc M. Erdogan était une personnalité et un leader important pour le monde musulman.

« Erdogan est un élément d’équilibre pour le monde musulman, il est le soutien spirituel du monde musulman. Le président Erdogan est un leader qui aura 90% de soutien dans une élection dans un quelconque pays musulman. La Turquie aime beaucoup Erdogan. Il y avait malheureusement beaucoup de choses négatives en Turquie avant qu’il n’arrive au pouvoir. Mais après son arrivée au pouvoir, des avancées ont été observées dans la démocratie et les droits de l’homme, tout comme dans tous les domaines. Sa politique dérange l’Occident » a déclaré M. Heising.

L’avocat allemand a fait savoir que Recep Tayyip Erdogan souhaitait garder le monde musulman uni. Il a fait savoir que si la tentative de coup d’Etat du 15 juillet de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY) avait réussi, cela aurait été un recul pour le monde musulman qui aurait alors connu un déséquilibre. « Mais Dieu merci, les putschistes ont échoué » a-t-il continué.

M. Heising indique que le monde musulman suit la Turquie et M. Erdogan, critiquant la position des pays occidentaux vis-à-vis de la Turquie.

« C’est totalement une politique d’intérêt. Regardez les relations économiques de l’Allemagne avec la Chine et les Etats-Unis. Personne ne parle des droits de l’homme ici. Il s’agit d’une politique d’intérêt. Le président américain Obama a reçu le prix Nobel de la paix mais les drones ont tué plusieurs personnes. Guantanamo n’a pas été fermé. Personne ne critique cela, c’est de l’hypocrisie » a déclaré M. Heising.

L’avocat allemand a dit avoir été beaucoup impressionné du peuple turc qui a marché sans défense sur les chars pendant la tentative de coup d’Etat de FETO/PDY du 15 juillet.

Il a indiqué être à son domicile à Istanbul lors de la tentative de coup d’Etat.

« Au moment de la tentative, j’étais à la mosquée Ramazan Efendi à Kocamustafapasa. Mon épouse m’a appelé et je suis rentré. A la suite de l’appel du président Recep Tayyip Erdogan, nous sommes sortis dehors avec mon beau-père et mon fils. C’était une tentative de coup d’Etat planifiée pour renverser l’administration Erdogan » a-t-il continué.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Yqbvub
Share.

About Author