Erdogan: la lutte contre les putschistes est menée depuis le début, dans le cadre de l’Etat de droit

0

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que la Turquie continuerait de rester un Etat de droit.

Le président M. Erdogan a reçu au palais présidentiel, le président de l’Union des Barreaux de Turquie, Metin Feyzioglu et une délégation qui l’accompagnait.

Dans son discours pendant la réception, M. Erdogan a fait savoir que la nation s’était opposée sans distinction à la tentative de coup d’Etat du 15 juillet menée par l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY) en faisant de son corps un bouclier.

Le chef d’Etat turc a déclaré que la lutte contre les putschistes était menée dans le cadre de l’Etat de droit.

« Que notre président des Barreaux soit sur ; la Turquie est un Etat de droit et restera ainsi. La lutte contre les putschistes qui ont déclaré la guerre contre notre pays et notre nation est menée dans le cadre de l’Etat de droit depuis le début. Ils ont retrouvé en face d’eux la nuit du 15 juillet, notre nation, nos forces de sécurité, nos procureurs, nos juges et notre justice » a-t-il assuré.

Le président turc a souligné que la nation turque avait passé une épreuve historique la nuit du 15 juillet.

« La nuit du 15 juillet, la nation turque a passé avec succès une épreuve historique quelles que soient les origines, croyances ou opinions politiques. Personne n’a le droit de faire ombrage sur cette image glorifiante » a continué le président turc et ajouté que le peuple turc avait affiché une position déterminée contre le coup d’Etat.

« Notre nation a été noble, habile, courageuse et résolue autant que les putschistes ont été sans scrupule, immoraux, cruels et inconscients. On peut seulement respecter cette nation qui mérite tout éloge » a précisé M. Erdogan.

Le président turc a fait savoir que la Turquie avait été exploitée durant plusieurs années.

« Quand nous regardons vers le passée, nous voyons que la Turquie a été exploitée par des pseudo-élites qui ont prétendu avoir défendu leur pays, leur Etat par des mensonges, calomnies, désinformations, balivernes et bravoure. Mais quand les armes des putschistes ont commencé à cracher la mort, aucun de ces exploiteurs n’était là. Ceux qui étaient dans les rues, sur les places, devant les chars et les canons n’étaient pas élites mais les citoyens normaux de ce pays » a souligné le chef d’Etat turc Recep Tayyip Erdogan.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/fKTBuU
Share.

About Author