« La Justice sera impartiale et équitable concernant FETÖ et les putschistes »

0

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a déclaré que Fethullah Gulen, chef de l’organisation terroriste guléniste FETÖ responsable de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, et les putschistes qui ont participé au meurtre de 240 martyrs seront condamnés par la justice turque dans des «procès équitables et impartiaux».

Yildirim a commenté l’actualité lors de la réunion du groupe du parti de la Justice et du Développement (AK Parti), réuni ce mardi au Parlement turc.

« Gulen va revenir en Turquie et il rendra des comptes. Tous ceux qui ont fait couler le sang de nos martyrs auront à rendre des comptes. Aucun crime ne restera impuni. La justice les condamnera, pas dans un esprit de vengeance, mais de manière équitable et impartiale », a-t-il dit.

Le Premier ministre s’est longuement exprimé sur le caractère «non-national» de l’organisation terroriste FETÖ, «tout comme le PKK».

« Le PKK se moque de la question kurde. En réalité, ce sont nos citoyens kurdes qui sont face au problème du PKK. Notre devoir est d’éliminer ce problème et cette organisation terroriste meurtrière », a-t-il affirmé.

«FETÖ et le PKK sont des instruments, des marionnettes aux mains d’une intelligence externe qui se sert d’eux comme elle le souhaite. Elle leur donne de l’argent, leur ordonne de tuer et d’arrêter comme bon lui semble. Pour ces raisons, ni FETÖ ni le PKK ne peut prétendre appartenir à ce pays», a-t-il poursuivi.

Binali Yildirim a rappelé que le véritable plan mené par ces organisations terroristes est de démolir l’unité et l’indépendance de la Turquie.

«Leur seul but est de déstabiliser pour longtemps la région en morcelant la Turquie, l’Iran, l’Irak et la Syrie. Ils ont voulu provoquer le chaos en Turquie comme en Irak, en Syrie, au Yémen ou en Egypte», a-t-il affirmé.

«Mais ils n’ont pas su prévoir la force et le courage de notre peuple. Grâce à notre peuple et à l’aide de Dieu, nous déjouerons tous leurs plans», a-t-il encore lancé.

Yildirim a, par ailleurs, abordé les conséquences de la tentative de coup d’Etat sur l’économie turque.

«Nos indicateurs économiques sont meilleurs aujourd’hui que ceux d’avant le 15 juillet. Depuis le 28 avril, la Banque Centrale n’a pas eu besoin d’injecter le moindre centime sur le marché, même après le 15 juillet», a-t-il expliqué.

Il a continué en indiquant que les réserves en devises étrangères de la Banque Centrale turque sont passées dans cette période de 120 milliards de dollars US à 126 milliards de dollars, repoussant ainsi toute spéculation sur l’état de l’économie turque.

Pour conclure, le Premier ministre a une nouvelle fois déclaré que les réformes structurelles vont se poursuivre afin de consolider l’économie et lui permettre de se développer davantage. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/jcvJTE
Share.

About Author