« Les pas diplomatiques lancés par Erdogan peuvent apporter la paix au Moyen-Orient »

0

“Les pas diplomatiques lancés par Erdogan après la tentative de coup d’Etat menée par l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY), peuvent apporter la paix au Moyen-Orient” a titré la journaliste Tara Kangarlou son article écrit pour le site d’informations américain The Huffington Post.  

L’article en question a abordé le trafic diplomatique de la Turquie suite à la tentative de coup d’Etat du 15 juillet tout en rappelant que le mois d’août est normalement très “ordinaire” du point de vue des démarches diplomatiques.

 » La Turquie a connu une tentative de coup d’Etat il y a un mois. Suite à l’échec de cette tentative, le président de la République Recep Tayyip Erdogan a entamé un trafic diplomatique très intense avec la Russie, Israël et l’Iran. En plus, le vice-président américain Joe Biden sera à Ankara le 24 août. Ces pas pragmatistes lancés par Erdogan semblent être influents sur la crise syrienne et les relations entre la Turquie et l’Arabie saoudite” a-t-il été indiqué.

“Les relations bilatérales réparées entre Ankara et Tel-Aviv, le sommet positif entre Erdogan et Poutine, la visite en Turquie du chef de la diplomatie iranienne Javad Zarif, effectuée la semaine dernière ainsi que la visite à Ankara que réalisera le vice-président américain Joe Biden ont été analysés par Kangarlou qui s’est exprimée en ces mots : “ Grâce au leadership énergique du président Erdogan, la Turquie reprend son rôle d’assurer la paix au Moyen-Orient. Les développements entre Ankara, Moscou et Téhéran peuvent jouer un important rôle pour mettre fin à la guerre syrienne. Dans ce contexte, c’est avec l’Arabie saoudite et l’Iran qu’Erdogan vivra le plus grand conflit. Mais le leader de la Turquie, un pays qui a de bonnes relations avec l’Arabie saoudite et l’Iran, peut guider Riyad et Téhéran vers un rôle plus constructif. Daesh, la guerre syrienne, la crise migratoire et l’économie des pays du Moyen-Orient en train de faire faillite, figurent parmi les difficultés les plus rencontrées dans la région. Mais les années passées montrent que le chemin que prendra la Turquie déterminera si le Moyen-Orient restera coincé dans ses problèmes ou il connaîtra la prospérité et la paix…”

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/bg4KbE
Share.

About Author