Les réactions se multiplient contre les attaques de l’organisation terroriste PKK

0

Les réactions se multiplient contre les attaques de l’organisation terroriste PKK à Elazig, Van et Bitlis.

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a été informé par les responsables sur l’attaque terroriste contre la direction de la Police d’Elazig.

Après avoir appris l’attaque, le chef d’Etat turc M. Erdogan a appelé le gouverneur d’Elazig Murat Zorluoglu, le Premier ministre Binali Yildirim et le chef de l’état-major des armées Hulusi Akar, a-t-on appris de sources présidentielles.

M. Erdogan a demandé la bénédiction d’Allah pour les policiers tombés en martyr et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Le président de la Grande Assemblée Nationale Turque, Ismail Kahraman a également publié un message de condoléances pour les victimes des attaques perpétrées par des membres de l’organisation terroriste et séparatiste.

Dans son message, M. Kahraman a mis l’accent sur l’unité et relevé que l’application des plans secrets ne serait pas autorisée.

« La Turquie est un Etat fort » a dit M. Kahraman et poursuivi en ces mots :

« L’application des plans secrets dans notre pays et notre région ne sera jamais autorisée quel que soit le prix. Notre pays sera éternellement souverain et les cruels aux mains tâchés de sans qui collaborent avec les impérialistes, connaitront l’échec par la force de Dieu. Je maudis fermement les attaques barbares qui ont pour but de rompre le bonheur du peuple, éliminer l’unité et la force de notre nation et diviser notre pays » a écrit M. Kahraman dans son message.

Le Premier ministre Binali Yıldırım qui est allé dans la région après l’attaque terroriste contre la direction de la Police d’Elazig, a fait des inspections sur les lieux.

M. Yildirim a fait part de la coopération des organisations terroristes.

« FETO a connu l’échec après la tentative de coup d’Etat du 15 juillet et c’est l’organisation terroriste séparatiste qui a pris la relève » a-t-il affirmé.

« Je souhaite dire une chose à notre nation, ici, à Elazig, sur les lieux des faits. Nous sommes engagés sur ce chemin. Aucune organisation terroriste ne pourra faire de bras de fer avec la Turquie et aucune organisation terroriste ne pourra prendre ce peuple en otage » a-t-il dit.

Par ailleurs le ministre du Développement Lutfu Elvan, le ministre de l’UE Omer Celik et le ministre de la Justice Bekir Bozdag ont énergiquement condamné l’attaque.

M. Elvan qui a fait des déclarations sur les réseaux sociaux a écrit :

« Le jumeau de FETO, l’organisation terroriste PKK continue sa lâcheté. Elle lance une attaque à la bombe selon les ordres qu’elle reçoit des milieux obscurs dont elle est le pion ».

Le ministre de l’UE, Omer Celik a dit : « Notre peine est immense, nous n’allons pas autoriser le terrorisme prendre ce pays en otage ».

Le ministre de la justice Bekir Bozdag a déclaré pour sa part que la lutte de la Turquie contre les organisations terroristes, le terrorisme et les terroristes continuerait avec détermination.

« Toute attaque terroriste aura sa réponse » a-t-il assuré.

Le leader du Parti Républicain du Peuple (CHP) Kemal Kilicdaroglu qui a fait des explications après l’attaque d’Elazig, s’est dit prêt à donner tout soutien au gouvernement pour éradiquer le terrorisme.

Le leader du Parti de l’Action Nationaliste (MHP) Devlet Bahceli a également réagi contre les attaques terroristes à Van, Elazig et Bitlis.

« Notre patience est épuisée » a-t-il écrit sur Twitter et noté que le MHP donnerait tout son soutien au gouvernement dans la lutte contre le terrorisme.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/lHALS7
Share.

About Author