Simsek: la Turquie tarit les sources financières de FETO dans le cadre de l’État de droit

0

La Turquie tarit les sources financières de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle FETO/PDY dans le cadre de l’État de droit, a déclaré le vice-Premier ministre turc, Mehmet Simsek.

Le vice-Premier ministre a accordé une interview à la chaine de télévision turque, TRT Haber, vendredi.

Il a commenté les opérations menées en Turquie contre l’organisation terroriste FETO/PDY, après la tentative de coup d’État organisée par ses membres le 15 juillet.

Soulignant que la mise à sec des sources financières est d’une importance capitale, Simsek a déclaré que cela ouvrira la voie vers le progrès de la Turquie.

Il a ajouté que les entreprises et les personnes qui blanchissent l’argent de l’organisation terroriste et la financent, sont coupables et seront poursuivies de ce fait en justice.

«[Les membres du FETO/PDY] font de la propagande contre la Turquie en Europe, grâce à l’argent qu’ils ont extorqué aux gens par force, a-t-il fait savoir. Donc la lutte que menons consiste à assécher ces sources financières dans le cadre de l’État de droit

Simsek a appelé les hommes d’affaires, les entreprises et les entrepreneurs à être tranquilles et à continuer leur activité.

Il a souligné que le but des opérations n’est pas d’éliminer les valeurs de ce pays mais «d’éliminer l’organisation terroriste et ses sources».

Dans ce cadre, le vice-Premier ministre a assuré qu’ils continueront à défendre la cause turque aux agences de notation financière.

«J’espère que la Turquie ne subira pas une injustice et ne verra pas sa note de crédit baisser, a-t-il dit. Améliorons les fondements de la Turquie, renforçons sa démocratie et son taux de croissance, alors la note de crédit augmentera. On ne pourra pas cacher la réalité

Simsek a annoncé qu’il effectuera des visites à Singapour, à Hong Kong, puis à Tokyo à partir de lundi prochain.

«Car dans ces régions, il y a un surplus d’épargne et leur capacité d’investissement est très élevé, a-t-il expliqué. Nous nous réunirons avec ceux qui ont déjà investi en Turquie et ceux qui pensent y investir, pour expliquer que la Turquie a repris son cours habituel

Le vice-Premier ministre a souligné que le message de son pays est clair et simple: «La Turquie ne s’éloignera pas de l’Occident, renforcera ses relations avec ses voisins et son entourage, et son but est le développement du monde entier et de sa région en trouvant la stabilité et la prospérité

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/FBAkNT
Share.

About Author