France: Sarkozy dévoile une campagne présidentielle à nouveau axée sur l’identité

0

La campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy pour 2017, officialisée lundi par son nouveau livre « Tout pour la France », se concentre essentiellement sur la question de l’identité française, à l’instar de sa campagne en 2007 contre la socialiste Ségolène Royal.

Dans son livre à paraître mercredi 24 août et déjà en grande partie repris par les médias français, l’ancien président de la République semble, encore une fois, se focaliser sur le débat autour de l’islam, l’immigration et la sécurité, notamment dans un contexte sécuritaire fragile, marqué par les attentats terroristes qu’a connus la France depuis 2015.

L’identité nationale « sera bien l’un des tout premiers débats de la prochaine campagne présidentielle », assène pour sa part Sarkozy, annonçant des mesures encore plus durcies en matière d’immigration, par rapport à son plus grand concurrent Alain Juppé, maire de Bordeaux.

Sarkozy exprime ainsi son souhait de « stopper » l’immigration économique pendant les cinq années à venir ainsi que de durcir l’accès à la nationalité française, en faisant passer, entre autres, la durée de résidence de cinq à dix ans pour les étrangers.

Le gouvernement sous sa présidence mettrait en place des « objectifs chiffrés d’accueil d’étrangers, catégorie par catégorie », imposant un quota année par année pour « réduire drastiquement » le nombre d’étrangers accueillis sur le sol français. « La grande problématique de notre politique d’immigration est d’abord celle du nombre » justifie-t-il.

Les étrangers devront par ailleurs avoir au moins cinq ans de résidence en France avant de bénéficier des allocations sociales, estime Sarkozy dans son livre.

Toujours s’agissant des étrangers, le dirigeant des Républicains plaide pour l’instauration d’un « nouveau pacte d’assimilation », fustigeant ainsi le modèle d' »intégration », mis en avant par Alain Juppé. « Le nouveau venu » devrait ainsi « apprendre la langue et se conformer au mode de vie national », précise-t-il.

A l’égard de l’islam, Sarkozy prône toujours l’émergence d’un « islam de France », se montrant prêt à expulser les imams radicaux ou encore à mettre fin à la pratique de l’envoi des imams depuis les pays à majorité musulmane.

L’islam est la seule religion problématique pour la France actuelle, soutient à cet égard Sarkozy: « Ce n’est pas avec les religions que la République a aujourd’hui des difficultés, mais avec l’une d’entre elles » note-t-il.

Avec l’officialisation de la campagne présidentielle de Sarkozy, 13 hommes politiques sont candidats à la primaire de la droite, soit plus que le double du côté du Parti socialiste. 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/CjHFae
Share.

About Author