La France et l’Allemagne préconisent la création d’une agence européenne des garde-frontières

0

La France et l’Allemagne plaident pour la création d’une agence européenne des garde-frontières et garde-côtes, dans le cadre de la sécurisation des frontières extérieures de l’Union européenne (UE), ont déclaré mardi les ministres de l’Intérieur français et allemand, Bernard Cazeneuve et Thomas de Maizière.

S’exprimant à la presse depuis la Place Beauvau à Paris, les deux ministres ont appelé à une réforme de l’Espace Schengen, notamment en « musclant » les contrôles aux frontières, en partageant mieux les informations cruciales entre les Etats membres et en armant ces pays du chiffrement.

Cette nouvelle agence, qui est une conception franco-allemande, « doit pouvoir être opérationnelle dans les meilleurs délais », ont estimé les deux ministre, informant que leurs pays mettront à disposition un effectif de 395 agents à cet effet.

Paris et Berlin demanderont à cette agence d’organiser un exercice de simulation de crise aux frontières de l’UE d’ici la fin de l’année « pour tester l’efficacité et la rapidité de déploiement du personnel de cette force », ont-ils précisé.

L’UE devra par ailleurs se doter de règles « plus flexibles » pour permettre « le rétablissement des contrôles en cas de menace grave » ainsi qu’un système électronique d’autorisation de voyage, à l’instar de l’ESTA [Electronic system for travel authorization, ndlr] aux Etats-Unis ou l’Autorisation de voyage électronique (AVE) au Canada, selon Cazeneuve et de Maizière.

S’agissant des mesures spécifiquement prises par le gouvernement français sur les contrôles aux frontières intérieures, notamment depuis les attentats de Paris de novembre 2015, Cazeneuve a affirmé que ces contrôles seront maintenus « aussi longtemps que le niveau de menace le nécessitera ».

– Sept individus « en lien avec des réseaux terroristes » arrêtés par la police

Abordant en outre la lutte antiterroriste, en particulier dans le cas français, Cazeneuve a fait savoir que pour le seul mois d’août, la Direction générale de la Sécurité intérieure a procédé à l’arrestation de 7 individus « en lien avec des réseaux terroristes », tous écroués, « dont au moins 3 avaient des projets constitués ».

Le nombre d’individus arrêtés pour leur lien avec les réseaux terroristes dans les six premiers mois de 2016 est équivalent au total des arrestation en 2015, a-t-on encore appris de même source. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/lS0b10
Share.

About Author