Bouclier de l’Euphrate : « l’opération est un coup dur contre DAESH » (Pentagone)

0

Le département d’Etat américain de la Défense (le Pentagone) a fait savoir que DAESH avait reçu un grand coup par la prise de Jarablos à l’issue de l’opération « Bouclier de l’Euphrate » entamée par la Turquie.

Le porte-parole du Pentagone, Peter Cook qui a organisé une conférence de presse, a noté que le Bouclier de l’Euphrate avait permis aux opposants syriens de prendre le contrôle de Jarablos et de chasser en grande partie les membres de DAESH dans la ville.

Cook a fait savoir que les opérations continuaient pour briser la dernière résistance de l’organisation et désamorcer les explosifs artisanaux, ajoutant que les forces de la coalition avaient mené hier seulement une frappe aérienne.

Il a précisé qu’un point spécifique de DAESH avait été visé dans ce raid aérien.

Cook a précisé que la prise de Jarablos après celle de Manbij au nord de la Syrie, était une « pierre angulaire » de l’opération militaire contre dAESH.

« C’est un coup dur contre DAESH. L’opération de Jarablos est une démarche importante pour le futur dans le cadre des opérations militaires » a-t-il indiqué.

Interrogé sur le retrait ou non des forces du PYD/YPG à l’est de l’Euphrate, le porte-parole américain s’est expliqué en ces mots :

« Une partie des Forces démocratiques syriennes qui ont combattu pour la libération de Manbij est retournée à l’est de l’Euphrate comme prévu. Certains éléments maintiennent leur présence pour éviter des infiltrations éventuelles de terroristes de DAESH dans la ville et nettoyer les explosifs artisanaux ».

Cook a souligné attendre que l’YPG tienne sa promesse de retourner à l’est de l’Euphrate après les opérations.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/rcHhdV
Share.

About Author