FETÖ dépense maintenant son argent pour faire du lobbying à l’étranger

0

Dans une dépêche accordée à l’Agence Anadolu, le ministre de l’Intérieur Efkan Ala a fait savoir que les enquêtes menées jusqu’à présent concernant l’organisation terroriste guléniste FETÖ avaient montré qu’outre les Forces armées turques, la police et la justice, FETÖ s’étaient également infiltré dans le mécanisme politique.

Par un décret, le parti de la Justice et du Développement (AKP) a annoncé à toutes ses institutions que les membres de cette organisation terroriste ne devaient aucunement faire partie du parti et qu’il fallait réaliser les démarches nécessaires avec vigilance. Selon Ala, certains des députés pro-FETÖ  de la période précédente connus par l’opinion publique, ont fui vers les Etats-Unis tandis que d’autres ont été arrêtés.

Précisant que les travaux menés par les membres de FETÖ pour s’infiltrer et ainsi prendre le contrôle des partis commençaient un à un à être découverts, Ala a noté que l’argent que ces personnes ont récolté comme soi-disant « aide » était dépensé à l’étranger pour faire du lobbying.

 Efkan Ala a par ailleurs indiqué que des équipes spéciales avaient été chargées de capturer Adil Öksüz, membre du corps enseignant de la faculté de Théologie de l’université Sakarya, connu comme  « l’imam des forces aériennes » de FETÖ.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/OSnoW1
Share.

About Author