Le parti raciste néerlandais PVV mise de nouveau sur l’islamophobie pour sa campagne

0

Le parti néerlandais d’extrême droite, parti pour la Liberté (PVV), présidé par le politicien raciste Geert Wilders, s’est engagé dans le cadre de sa campagne électorale à fermer les mosquées, interdire le Coran et annulé les permis de séjour accordés aux réfugiés.

Le parti a diffusé sur les réseaux sociaux son « Projet – Programme électoral PVV 2017-2021 ».

Focalisant sa politique sur l’islamophobie, le parti a soutenu qu’il fallait « épurer les Pays-Bas de l’islam ». (PVV) souhaite « désislamiser » le pays notamment en fermant les frontières et centres de demandeurs d’asile ainsi qu’en interdisant l’arrivée de migrants originaires de pays musulmans, le port du foulard dans la fonction publique et le retour aux Pays-Bas de personnes parties en Syrie.

Dès sa publication, le plan du PVV a été vivement critiqué par les autres partis politiques qui ont estimé que le texte était « un plan catastrophique pour les Pays-Bas ».

Les sondages prédisaient l’année dernière au PVV jusqu’à 38 sièges sur les 150 que compte la chambre basse du Parlement, mais la tendance s’est ralentie. Début août, un sondage Ipsos lui allouait 27 sièges, quinze de plus que ses douze sièges actuels. (TRT avec AFP)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Vdalgl
Share.

About Author