L’opération militaire turque Bouclier de l’Euphrate a empêché une vague de réfugiés en Europe

0

L’opération militaire turque Bouclier de l’Euphrate a empêché une éventuelle vague de deux millions de réfugiés, a déclaré le Premier ministre bulgare, Boyko Borisov. 

Le chef de gouvernement a animé une conférence de presse avec son homologue turc, Binali Yildirim, après un entretien privé, vendredi à Ankara.

Borisov a présenté ses condoléances à la Turquie et au peuple turc, après l’attentat commis par l’organisation terroriste PKK tôt ce vendredi, à Cizre (district dans le sud-est de la Turquie), contre un poste de police. 

Le Premier ministre bulgare a aussi salué la lutte antiterroriste que mène la Turquie, d’où l’opération Bouclier de l’Euphrate lancée à Djarablus, zone du nord de la Syrie.

«L’opération a empêché une éventuelle vague de deux millions de réfugiés», a déclaré Borisov, notant que la Turquie a déjà interdit le passage illégal de 26 000 personnes vers l’Europe.

Le Premier ministre bulgare a ainsi remercié son homologue Yildirim de ses efforts concernant la crise migratoire. 

«Mais compte tenu de trois millions de demandeurs d’asile qu’elle abrite déjà, il faut se demander, jusqu’à quand la Turquie pourra empêcher ces flux migratoires? a lancé Borisov, invitant l’Europe à bien analyser la situation. La Grèce et la Bulgarie sont très menacées. Le but principal est de s’aligner avec nos voisins. La solidarité est très importante et les prochains mois seront très difficiles. Les diplomates doivent désormais trouver une solution.»

Borisov a souligné que les pays concernés, étant des États de droit, doivent appliquer les engagements et les accords signés.

Il a exprimé son aspiration à l’adoption de règlements de frontière commune avec la Turquie dans le but de trouver une solution à ces questions migratoires. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/SZQN5Q
Share.

About Author