« L’opération Bouclier de l’Euphrate renforcera l’opposition syrienne  » (Turkmènes de Syrie)

0

Selon le président de l’Assemblée Turkmène de Syrie, Emin Bozoglan, l’opération «Bouclier de l’Euphrate» menée par l’Armée turque dans le nord de la Syrie, renforcera la position de l’opposition au régime syrien.

Bozoglan a commenté, au micro de l’Agence Anadolu, l’opération menée par la Turquie et soutenue par l’aviation de la Coalition Internationale pour nettoyer la région de Jarablus de la présence terroriste.

Pour lui, cette opération est la bienvenue, et il se déclare en effet convaincu que celle-ci aura des conséquences positives sur la situation en Syrie.

«L’échiquier politique change très rapidement en Syrie. Je suis curieux de voir comment il va évoluer. La Turquie, l’Iran et la Russie se sont rapprochés sur la question syrienne. Les Etats-Unis se préparent à des élections. On ne peut savoir comment tout ça va influer sur la situation, mais je pense que ça va être positif», a-t-il dit.

«Avec cette opération, la Turquie poursuit trois objectifs. Assurer la sécurité à ses frontières et empêcher l’entrée sur son territoire des terroristes. Former une zone de sécurité dans le nord d’Alep. Et enfin, renforcer la position de l’opposition syrienne et affaiblir les groupes terroristes. Cela renforcera l’opposition dans les discussions pour une solution politique», a-t-il estimé.

Pour Bozoglan, l’essentiel en Syrie est de préserver l’unité territoriale, «volonté commune de la grande majorité des Syriens».

«Les Turkmènes de Syrie et l’Armée Libre Syrienne (ALS) veulent aussi cela. Nous agissons en ce sens sur le terrain. Nous croyons en la victoire. La paix ne peut se construire en 1 ou 2 jours. Les affrontements intenses se poursuivront encore, mais la volonté du peuple en faveur de l’unité territoriale forcera le régime à accepter certaines choses à la table des négociations», a-t-il encore dit.

Bozoglan a souhaité souligner le fait que les Turkmènes de Syrie ne s’opposent à aucun groupe ethnique ou confessionnel du pays.

«Nous nous opposons à toute forme de violence, qu’elle vienne du régime ou d’une quelconque organisation terroriste, que ce soit Daesh ou le PYD-YPG. Nous oeuvrons pour que chacun puisse vivre librement, en paix et dans la prospérité», a-t-il conclu.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/FhbLMp
Share.

About Author