« La Turquie ne peut être achetée »

0

Le ministre turc des Affaires Européennes, Omer Celik, a appelé Johannes Hahn, chargé au sein de la Commission Européenne des Politiques de Voisinage et de l’élargissement, à cesser d’adresser des messages à la Turquie via les médias et à se concentrer plutôt sur l’agenda commun.

Celik a réagi sur Twitter, mardi, aux propos de Hahn parus dans le journal allemand Handelsblatt.

«Nul ne doit oublier que nous sommes dans le même bateau qui nous mènera à l’avenir de l’Europe», a-t-il dit.

Celik a rappelé, sur la question des réfugiés, que la Turquie a dépensé plus de 20 milliards de dollars sur son propre budget, « alors que depuis le 29 novembre 2015, l’Union Européenne (UE) n’a dépensé que 106 millions d’euros, une somme insignifiante devant les 20 milliards de la Turquie, et loin des 3 milliards promis à Ankara ».

«Cet argent est destiné aux réfugiés, et non à la Turquie. La Turquie ne peut être achetée. Arrêtez de donner des messages à la Turquie via les médias et concentrez-vous sur notre agenda commun : les valeurs, les visas et les migrations», a-t-il encore dit.

Omer Celik a souligné l’importance d’un dialogue avec la Turquie dans un langage respectueux des valeurs européennes, ajoutant que tout autre sorte ne saurait être appropriée.

Johannes Hahn avait déclaré au journal Handelsblatt que l’accord sur les réfugiés et la question des visas ne doivent pas être traités conjointement, affirmant que la Turquie ne voudrait pas perdre l’aide financière promise par l’UE.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/TldZYu
Share.

About Author