Les pays du CCG accusent Khameneï d’incitation contre Riyad

0

Les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont réagi, mercredi, au communiqué, publié il y a deux jours, par le Guide de la révolution en Iran, Ali Khameneï, s’insurgeant contre ce qu’ils ont appelé «des accusations infondées et ignobles» proférées à l’encontre de l’Arabie Saoudite.

Les pays du CCG ont qualifié le communiqué de Khameneï de «provocateur», l’accusant de chercher, vainement, à politiser le pèlerinage musulman à La Mecque, selon une information relayée par plusieurs agences de presse de la région.

Dans un communiqué émis lundi, Khameneï avait adressé des critiques acerbes à l’Arabie Saoudite, qu’il accuse «de semer la discorde et de provoquer les guerres» au Yémen, ainsi qu’en Syrie et d’être à l’origine des «injustices [contre les Chiites, ndlr]» au Bahreïn.

Le Guide de la révolution a réitéré, dans le même document, son accusation à Riyad d’empêcher, cette année, les pèlerins iraniens d’accomplir le rituel du Hajj.

Ces accusations ont été fermement réfutées par les membres du CCG, qui prennent la défense de Riyad dans cette affaire. «Le monde musulman est tout à fait conscient des grands efforts déployés par l’Arabie Saoudite pour réussir la saison du pèlerinage, faciliter le séjour des pèlerins et assurer leur sécurité», ont-ils soutenu.

Le secrétaire général du CCG, Abdellatif Zayani, a dénoncé, pour sa part, «la campagne médiatique acharnée» et «les déclarations successives des hauts responsables iraniens» dans lesquelles ils s’en prennent à l’Arabie Saoudite et aux pays du Golfe.

Les Etats du CCG se sont déclarés étonnés des propos de Khameneï, estimant qu’ils sont indignes d’un musulman, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un chef de pays musulman.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Jd9ySi
Share.

About Author