La France a expulsé 1346 personnes depuis la Jungle de Calais

0

La France a expulsé 1346 personnes de la « Jungle de Calais », le plus grand campement de migrants situé au Nord-Pas-de-Calais, depuis le début de l’année 2016, a annoncé Bernard Cazeneuve, ministre français de l’Intérieur.

Dans un communiqué sur la reconduite hors du territoire de personnes en situation irrégulière, le ministre a fait savoir que la France a expulsé plus de 1000 migrants dans l’espace de huit mois, du fait qu’ils se trouvaient en « situation irrégulière ».

Les autorités ont organisé 55 vols groupés au départ de Calais depuis le 1er janvier pour expulser ces migrants, qui s’apprêtaient pour la grande majorité, à atteindre le Royaume-Uni en traversant le Tunnel sous la Manche.

Ces personnes, ne relevant pas du droit d’asile, « n’ont pas vocation à être accueillis en France », a encore martelé le ministre dans sa déclaration, qui survient peu après sa visite à Calais et son annonce de la destruction imminente de la « Jungle ».

Ce prochain démantèlement, que Cazeneuve qualifie d' »opération indispensable pour des raisons humanitaires et pour des raisons d’ordre public », permettra par ailleurs la mise à l’abri des personnes en situation de besoin manifeste de protection. Les 161 centres d’accueil que compte la France ont d’ores et déjà accueilli à cet effet 5700 migrants en provenance de Calais depuis le début de l’année, a précisé le ministre dans sa déclaration.

La France lutte également contre les réseaux de passeurs, qui facilitent en partie le passage des migrants vers le Royaume-Uni, a informé Cazeneuve. Les autorités françaises, en coopération avec leurs homologues britanniques, ont démantelé 229 filières d’immigration clandestine depuis le début de l’année, soit une hausse 20 % par rapport à l’année dernière – dont 29 à destination du Royaume-Uni, a-t-il ajouté. (AA)

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/aDO8tf
Share.

About Author