La France veut « humaniser l’aide aux victimes » du terrorisme

La France adoptera des nouvelles mesures pour « humaniser l’aide aux victimes » du terrorisme, a annoncé lundi le président français François Hollande.

Hollande s’est exprimé depuis les Invalides, à Paris, sur les réformes que le gouvernement mettra en œuvre pour les victimes du terrorisme, participant, pour la première fois depuis 2012, à l’hommage annuel « à toutes les victimes du terrorisme », organisé par la Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs (FENVAC), l’Association française des victimes du terrorisme (AFVT), et « 13onze15 ».

Dans son discours, précédé par les témoignages des victimes des multiples attentats terroristes qu’a connus la France depuis janvier 2015, Hollande a déclaré une série de mesures rappelant que « l’organisation de l’État, le comportement des administrations et les règles d’indemnisation ne peuvent plus rester les mêmes » après ces attentats qui ont fait plus de 200 morts.

Le gouvernement a ainsi créé un Secrétariat d’État consacré aux victimes, en lien avec les associations, pour « coordonner, harmoniser, humaniser l’aide aux victimes » et pour simplifier leur prise en charge médicale ou psychologique. « A l’horreur du crime barbare ne peut être ajouté l’accablement de démarches laborieuses. Rien ne sera comme avant », a-t-il insisté.

S’agissant du fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme, le président français a fait savoir que ses ressources seraient revues à la hausse, notamment pour une indemnisation « juste et transparente ».

« L’Etat doit se porter garant. La prise en charge médicale et psychologique sera assurée dans l’immédiat et sur le temps long. Il faut humaniser l’aide aux victimes », a encore noté Hollande, sans préciser pourtant l’ampleur de ces mesures.

Cette 18e édition de l’hommage national, survenant à quelques mois de l’élection présidentielle, a par ailleurs servi de lieu de rendez-vous pour les hommes politiques. Comme le président français qui a décidé d’y participer après trois ans d’absence, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé ou encore Manuel Valls ont également été présents lors de la cérémonie.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/0LFn8A