Syrie : la coalition frappe les soldats du régime, réunion d’urgence au conseil de sécurité de l’ONU

Le ministère russe de la défense a fait savoir que la coalition internationale conduite par les Etats-Unis a frappé une base militaire du régime Assad à Deyr Zor, tuant 62 soldats du régime.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a indiqué que le raid mené par 4 avions de combats avait également fait plus de 100 blessés dans les rangs de l’armée syrienne.

Selon Moscou, les troupes syriennes dans la région combattaient l’organisation terroriste Daesh.

En contrepartie, Washington a dit regretter la mort des 62 soldats du régime. « Nous sommes tristes et regrettons la mort de 62 soldats du régime, tués de façon non intentionnelle » a déclaré un haut responsable américain.

Dans un communiqué, la Centcom a fait savoir que la cible à Deyr Zor a été frappée en pensant que « c’était une cible de Daesh ».

« Le raid a été interrompu après avoir reçu des informations des autorités russes selon lesquelles le personnel et les véhicules de l’armée syrienne auraient pu être frappés » poursuit le communiqué.

« Du point de vue militaire, la Syrie est devenue un pays très complexe. Mais les forces de la coalition ne frapperaient pas une cible en sachant que c’est une notion militaire syrienne » a estimé la Centcom.

Entre-temps, le conseil de sécurité des Nations Unies s’est réuni en urgence sur la demande de la Russie suite à ces développements.

Au terme de la réunion réalisée à huis clos, la représentante permanente des Etats-Unis auprès de l’ONU, Samantha Power, a indiqué que les assertions sur la frappe contre des soldats du régime syrien étaient étudiées. « Toutefois, nous tenons à faire savoir, si c’est le cas, que notre intention n’était pas de frapper les soldats du régime. Bien sûr nous déplorons les pertes humaines » a –t-elle ajouté, tout en critiquant la demande de réunion d’urgence de la Russie.

« Depuis 2011, le régime Assad vise intentionnellement les civils, fait usage d’armes chimiques contre son propre peuple, assiège ses propres villes en tuant ses propres citoyens. Alors que tout cela se passait, la Russie n’a fait ni appel de réunion d’urgence auprès du conseil ni montré la moindre réaction. Elle a même bloqué les projets de résolutions à ce sujet » a fustigé Power.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/3fkPaC