Procès de 33 membres du PKK en Belgique

0

Le procès des 33 personnes placées en garde à vue suite à des incursions menées en 2010 contre l’organisation terroriste et séparatiste PKK en Belgique s’est déroulé à huis clos dans la capitale belge.

La cour a repoussé de trois mois l’audience des 33 personnes dont des hauts dirigeants en Europe de l’organisation terroriste PKK.

Les membres de l’organisation terroriste sont accusés en Belgique de falsification de pièces d’identité, recours à la violence, extorsion d’argent et financement à l’organisation terroriste PKK avec l’argent extorqué, utilisation en tant que bureau de communication du PKK de la station radio Mezopotamya qui fait partie des émissions de ROJ TV à Denderleeuw et faire la propagande du PKK entre les chansons diffusées sur la station radio.

L’enquête judiciaire contre le PKK avait été lancée en Belgique en mars 2010, date à laquelle la police a fait une incursion dans 18 domiciles localisés dans différentes villes belges.

Lors des incursions, des dirigeants de haut rang de l’organisation terroriste PKK ont été arrêtés mais relâchés rapidement en vue d’un jugement sans détention.

Les employés de ROJ TV, l’organe de diffusion de l’organisation terroriste du procès qui est en cours, sont également sur le banc des accusés.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/KDKxAr
Share.

About Author