« Nous avons fait tout ce qu’il fallait pour l’extradition du terroriste en chef Gulen »

0

Le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan a fait savoir que tout le nécessaire a été fait pour l’extradition de Fethullah Gulen, chef de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY), qui se trouve aux Etats-Unis.

Le président Erdogan a répondu aux questions des journalistes dans l’avion lors de son retour des Etats-Unis.

« Nous avons partagé avec les Etats-Unis tous les documents et informations relatifs à l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY), et continuerons à le faire. Tout le monde doit montrer la sensibilité nécessaire concernant cette organisation terroriste. Les membres de cette organisation terroriste ne doivent pas pouvoir trouver de trou où se cacher » a affirmé le chef d’Etat turc Recep Tayyip Erdogan.

« Ils perdront même s’ils souhaitent fuir vers un autre pays. Cette fois-ci nous effectuerons les démarches nécessaires auprès de ce pays. Le plus important, est qu’à présent notre peuple sait qui ils sont. Le processus n’est désormais plus à leur profit, mais contre eux » a souligné le président Erdogan évaluant les rumeurs selon lesquels Gulen fuira vers un pays tiers.

«  Si les Etats-Unis souhaitent effectuer les opérations en Syrie avec le PYD, la Turquie n’y participera pas. Mais, s’ils mettent le PYD et le YPG à l’écart, nous lutterons avec les Etats-Unis » a déclaré Erdogan qui s’est attardé aux opérations à Rakka en Syrie.

Précisant que le nombre de terroriste de Daesh en Syrie était de l’ordre des 10 000 environ, le président turc a indiqué que cette lutte s’achèvera si la Turquie et les Etats-Unis travaillent main dans la main.

« Nous l’exprimons depuis le départ. C’est ce qu’ils vont faire. Il n’y a pas d’autre alternative » a ajouté Recep Tayyip Erdogan au sujet d’une zone sécurisée, indiquant que le soutien qui sera apporté par les forces de la coalition était important.

En dernier lieu, le chef d’Etat turc Erdogan s’est attardé sur l’opération Bouclier de l’Euphrate et rappelé que l’opération a débuté de Jarablus et que Daesh avait fui vers le sud.

« Les habitants de Jarablus se sont installés dans leur ville après que Daesh ait été contraint de quitter la ville. A présent les retours à Manbij, ont commencé. Ces endroits tout comme Al Rai, sont nettoyés de Daesh. Al Bab aussi sera nettoyé de Daesh et ses habitants retourneront chez eux » a assuré le président de la République turque Recep Tayyip Erdogan.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/uWuB3I
Share.

About Author