MAE britannique : La Russie est responsable de la « dégradation de la situation en Syrie »

0

Le secrétaire d’État britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a accusé, dimanche, la Russie d’être responsable de la «dégradation de la situation en Syrie», déclarant que «le régime de Poutine ne se contente pas de donner le pistolet à al-Assad, mais il tire lui aussi».

S’exprimant, dimanche, chez Andrew Marr sur la BBC, Johnson s’est inquiété de la situation à Alep qu’il a qualifiée de «dramatique». «La ville subit des bombardements barbares», a-t-il déploré.

Le ministre britannique a également appelé à l’ouverture d’une enquête sur le bombardement qui a visé, lundi dernier, un convoi humanitaire de l’ONU à Alep, afin de déterminer s’il était «délibéré» ou non, considérant cette attaque comme un «crime de guerre».

Une trêve a été décrétée, vendredi, par les Etats-Unis et la Russie, afin de rétablir le calme en Syrie pendant la fête de l’Aïd al-Adha al-Idha (fête du Sacrifice). Entrée en vigueur lundi 12 septembre, la trêve était censée s’appliquer à l’ensemble du territoire syrien, ainsi qu’à tous les belligérants.

L’accord russo-américain prévoit, dans un premier temps, l’instauration d’un cessez-le-feu pour une durée de 48 heures qui devait être renouvelable deux fois. Les deux pays devaient ensuite commencer, à coordonner leur action militaire contre Daech et le Front Fatah al-Cham, si la trêve était respectée plus d’une semaine, ce qui n’est pas le cas.

La trêve n’a pas résisté plus d’une semaine. Lundi, un convoi d’aides humanitaires des Nations Unies et du Croissant rouge syrien a été la ciblé d’une attaque aérienne alors qu’il se dirigeait vers Alep, faisant près de 20 morts. Washington et Moscou s’accusent mutuellement et se renvoient la responsabilité du raid.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/q6gyLr
Share.

About Author