Ayrault: « la Russie et l’Iran peuvent devenir ‘complices de crimes de guerre à Alep’»

0

La Russie et l’Iran sont susceptibles de devenir des « complices de crimes de guerre commis à Alep« , s’ils ne poussent pas le régime syrien à mettre fin à son « escalade militaire », a déclaré dimanche, Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères.

Dans une déclaration transmise par le Quai d’Orsay, Ayrault a dénoncé la reprise des combats à Alep, qui, selon lui, « mettent à nouveau à l’épreuve la population de cette ville martyre« , ainsi que les attaques du régime de Bachar al-Assad, qui a « manifestement fait le choix de l’escalade militaire« .

Le chef de la diplomatie française a appelé à cet égard, les alliés d’al-Assad, la Russie et l’Iran, à « se ressaisir et à faire preuve de responsabilité en mettant un coup d’arrêt à cette stratégie qui conduit à l’impasse ».

« Sinon la Russie et l’Iran seront complices des crimes de guerre commis à Alep« , a-t-il mis en garde.

Le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU), qui s’est réuni dimanche en urgence à la demande de la France, des Etats-Unis et du Royaume-Uni, doit pour sa part, veiller à « ouvrir la perspective d’un arrêt des combats » à Alep, et à permettre l’accès de la population de cette ville à l’aide humanitaire, a estime le ministre français.

S’agissant de la trêve qui ne cesse de se fragiliser en Syrie, Ayrault a préconisé la mise en place d’un « mécanisme de suivi qui permettra de créer l’indispensable confiance grâce à la mobilisation de tous les États du groupe international de soutien à la Syrie qui sont prêts à y contribuer« .

Et de prévenir encore: « Face à la gravité du drame en cours à Alep, il n’y a plus de temps à perdre pour sauver la population tant éprouvée par de nouvelles souffrances. Il s’agit pour tous les membres du Conseil de sécurité d’un moment de vérité« .

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/AMlyOn
Share.

About Author