La Turquie attend des États-Unis une réponse satisfaisante sur l’extradition de Gulen

0

La Turquie attend une réponse satisfaisante des États-Unis d’Amérique concernant la demande d’extradition de Fetullah Gulen.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu a publié, lundi, un article intitulé «La Turquie et ses alliés peuvent vaincre le terrorisme» pour le journal américain Miami Herald. 

Cavusoglu a rappelé que son pays est en possession de preuves tangibles sur l’implication des militaires de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY), dirigée par Gulen, dans le coup d’État du 15 juillet. 

La tentative a été déjouée par la résistance du peuple qui a permis le maintien de l’ordre constitutionnel dans le pays, au prix de la mort de 241 personnes et la blessure d’au moins 2 000 autres, a rappelé le ministre.

«Nous attendons de la part de notre allié [les États-Unis]une réponse satisfaisante et rapide, a affirmé Cavusoglu. C’est le sujet le plus délicat dans nos relations avec les États-Unis.»

«La plupart des putschistes ont avoué qu’ils sont membres de FETO/PDY. Nous disposons d’enregistrements de conversations téléphoniques entre Gulénistes et putschistes, à propos des tirs contre les manifestants civils [qui étaient contre la tentative de coup d’Etat, ndlr]et le bombardement des bâtiments [publics]», a poursuivi le ministre

Cavusoglu a insisté que son pays est déterminé à poursuivre en justice les auteurs de la tentative et leur guide, Gulen.

Le ministre turc a aussi commenté la lutte antiterroriste menée en Syrie, pays qui est, selon lui, la zone où se développent des organisations terroristes telles que Daech, PYD, YPG ainsi que le PKK.

«L’opération Bouclier de l’Euphrate a démontré la détermination et la capacité de la Turquie à éliminer les organisations terroristes de ses frontières. Mais il faut mettre un terme au conflit en Syrie pour éliminer Daech totalement», a estimé Cavusoglu qui a précisé que la Turquie souhaite une Syrie prospère, unie, démocratique et stable.

«La communauté internationale doit exercer plus de pression sur le régime de Bachar al-Assad. La dernière trêve est interrompue à cause des violations du régime. Maintenant, il est important que la trêve continue à court terme pour que l’aide humanitaire soit acheminée régulièrement», a-t-il ajouté

Cavusoglu a aussi mis en garde contre le radicalisme et le terrorisme issus de la guerre en Syrie.

«Il n’y a aucune différence entre les attaques terroristes à New York, à Orlando, à Bruxelles, à Paris et à Ankara, a-t-il insisté. Que ce soit Daech, PKK/YPG ou al-Qaïda, nous devons lutter avec la même détermination. En Turquie, nous ne faisons pas face au seul terrorisme de Daech, mais aussi à celui du PKK/YPG. Nous nous attendions à ce que les États-Unis soient solidaires avec la Turquie dans la lutte antiterroriste.»

Cavusoglu a, par ailleurs, salué la normalisation des relations de son pays avec la Russie et Israël.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/hTEgPi
Share.

About Author