Berlin fait assumer à Moscou et Téhéran la responsabilité de la détérioration de la situation à Alep

Le porte-parole du gouvernement allemandSteffen Seibert a fait assumer à la Russie et à l’Iran ainsi qu’au régime syrien, la responsabilité de la détérioration de la situation humanitaire à Alep.

Steffen Seibert animait une conférence de presse, lundi, à Berlin.

Seibert a évoqué «les extraits filmés diffusés montrant des hôpitaux détruits et des corps d’enfants évacués sous les décombres ».

« Le régime d’al-Assad et ses soutiens sont la cause de cela », a-t-il lancé.

« Le pilonnage des hôpitaux laisse les habitants de la ville à la merci des maladies et des handicaps », a-t-il poursuivi, relevant que l’encadrement médical à Alep est quasiment complètement détruit.

« Il est inacceptable d’accepter le meurtre de ce nombre d’enfants », a-t-il asséné.

Seibert a relevé qu’aucune aide alimentaire n’a été acheminée vers les zones de l’Est de la ville d’Alep, assiégé par le régime syrien et ses alliés, depuis le mois de juin dernier.

« Cet état de fait a fait que 270 mille civils sont dépourvus de denrées alimentaires, d’eau potable et de soins », a-t-il encore dit.

« Le gouvernement allemand considère la Russie comme étant responsable de cette situation à cause du soutien apporté au régime syrien », a-t-il estimé.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/9HwOaF