Erdogan appelle le Pakistan et l’Inde à résoudre la crise du Cachemire par le dialogue

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé, jeudi, à résoudre le différend entre le Pakistan et l’Inde sur la question du Cachemire par la voie du dialogue et sur la base des résolutions onusiennes y afférentes.

Erdogan animait une conférence de presse conjointe, jeudi, avec le Premier ministre Nawaz Sharif, à Islamabad, capitale du Pakistan, où il effectue actuellement en visite officielle à la tête d’une délégation de haut niveau.

Recep Tayyip Erdogan a fait part de «l’inquiétude» de la Turquie face à l’escalade en continu au niveau de la ligne de front séparant les deux parties indienne et pakistanaise, relevant que la recrudescence de la tension dans la région du Cachemire a atteint un palier qui ne peut être ignoré.

Le président Erdogan a souligné la crainte d’Ankara quant aux nombreux meurtres commis au niveau de la ligne de front entre le Pakistan et l’Inde, appelant les deux parties à œuvrer en vue de résoudre le différend en question en prenant en considération les demandes des habitants de la région du Cachemire.

Sur un autre plan, le chef de l’Etat turc a formulé l’espoir de voir les relations de coopération établies entre le Pakistan et l’Afghanistan se consolider, relevant que le sommet tripartite initié depuis 2007 entre la Turquie, l’Afghanistan et le Pakistan a joué un rôle de premier plan dans le renforcement de cette coopération.

Erdogan a souligné que la dynamisation des canaux de communication et de dialogue entre Islamabad et Kaboul est une condition essentielle pour vaincre le terrorisme, un des principaux problèmes communs auxquels font face les deux capitales.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/0MT3h5