France : 6 mois de prison pour un Marocain ayant consulté une étude en ligne sur l’extrémisme

Se basant sur l’amendement entré en vigueur au mois de juillet concernant la lutte antiterroriste et comprenant des mesures draconiennes à ce sujet, le tribunal correctionnel de Senlis (Oise) a condamné à 6 mois de prison ferme un jeune d’origine marocaine nommé Ouahid pour avoir consulté à plusieurs reprises le site internet du chercheur américain Aaron Y. Zelin sur l’extrémisme religieux et les organisations terroristes.

Le tribunal a également imposé l’extradition de ce jeune âgé de 22 ans, ainsi qu’une interdiction d’entrée sur le sol français pendant 10 ans.

Ouahid avait affirmé lors de l’audience, « être arrivé sur ce site par le lien Twitter d’un journaliste de France 24 ».

Le site en question a été perçu comme un site de propagande de « la guerre sainte » et d’extrémisme, or il contient des études académiques sur ces sujets.

Les lois françaises prévoient jusqu’à 5 ans de prison et 75.000 euros d’amende l’apologie ou la propagande du terrorisme.

Le passé du jeune marocain n’a pas été non plus en sa faveur. Ouahid avait baptisé « Daesh 21 » son réseau ADSL et écopé de 3 mois de prison pour « apologie du terrorisme ».

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/YsO5qX