Le Tchad charge une fondation turque de la direction des écoles de Gulen

Le gouvernement tchadien a décidé de remettre la direction de toutes les écoles relevant de l’organisation terroriste Gulen (FETO) du pays, à la fondation turque Maârif.

Hasan Yavuz, le vice-président de la Fondation Maârif, relevant du ministère turc de l’Education, a affirmé, vendredi, que les pourparlers menés avec le gouvernement tchadien ont abouti à la signature d’un accord stipulant que la direction de toutes les écoles de FETO sera remise à Maârif.

Le ministère turc de l’Education avait créé une nouvelle fondation nommée Maârif, afin d’ouvrir de nouvelles écoles à l’étranger, dans l’optique de limiter l’expansion des centres éducatifs de FETO.

Des membres de l’organsation terroriste FETO dirigée par Gulen, infiltrés dans l’Armée turque, ont tenté de mener un putsch militaire le 15 juillet dernier.

Les dirigeants de l’État ont appelé le peuple à descendre dans la rue pour manifester contre le soulèvement. Les putschistes ont tiré sur les manifestants dans plusieurs lieux, notamment sur le pont du Bosphore à Istanbul. Les manifestations continuent depuis cette date.

De même plusieurs bâtiments ont été bombardés, dont le siège du Parlement et la Police d’Ankara.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/SdGJRU