L’OTAN salue la démocratie en Turquie après la tentative de putsch manqué

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) a salué, lundi, la démocratie en Turquie après la tentative de coup d’État manqué du mois de juillet dernier.

Le Secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, prononçait un discours au cours de la réunion de la 62ème Assemblée parlementaire de l’OTAN, lundi, à Istanbul.

« Nous nous réunissons maintenant en Turquie après la tentative, soit quatre mois », a fait remarquer Stoltenberg.

« Il ne faut pas négliger la démocratie et les libertés, il faut les défendre absolument. Au mois de septembre, j’avais visité le Parlement qui avait été bombardé par des chars et des [chasseurs] F16 lors du putsch. J’ai constaté moi-même les dommages et les dégâts. J’ai discuté avec les députés et les représentants politiques. Ils étaient tous partis au Parlement [la nuit de tentative] pour défendre ensemble les institutions démocratiques. Cela m’a beaucoup ému », a-t-il poursuivi.

Mettant l’accent sur l’importance des parlements, Stoltenberg a noté que les gouvernements ne pourront pas mener et faire aboutir des politiques sans les assemblées parlementaires.

Dans ce cadre, Stoltenberg a souligné la hausse envisagée des dépenses des pays membres dans le domaine de la la défense [moins de 2% du budget des pays membres actuellement] et a abordé la question d’élargissement de l’Alliance.

« Nous sommes dans un processus d’élargissement », a-t-il fait savoir. « Le Monténégro nous rejoindra et l’accord a été signé. Il faut maintenant que l’accord soit approuvé », a-t-il dit.

« Plusieurs Etats l’ont approuvé mais il faut que cela soit par l’ensemble des Etats membres. J’invite les Parlements des Etats qui ne l’ont pas encore approuvé à le faire le plus rapidement possible », a-t-il poursuivi.

Rappelant qu’un sommet de l’OTAN se tiendra en 2017, Stoltenberg a formulé l’espoir d’y voir le Monténégro aussi parmi les Etats membres à cette date la.

Le Secrétaire général a, par ailleurs, commenté la situation qui prévaut en Syrie.

Notant que la guerre doit se terminer, Stoltenberg a relevé l’impératif d’identifier une solution politique et de décréter une trêve pour mettre fin aux attentats et assurer l’acheminement de l’aide humanitaire.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/25z9cP