Irak: les civils quittent Mossoul

Un responsable irakien a déclaré lundi, que plus de trois mille civils ont fui les quartiers libérés et les zones où se poursuivent les combats entre les forces gouvernementales et l’organisation terroriste Daesh, dans la ville de Mossoul (nord), au cours des dernières 48 heures.

Les forces irakiennes combattent depuis des semaines dans les quartiers de la rive gauche (est) de Mossoul. La majorité de la population de la ville est concentrée sur la rive droite (ouest), qui est encore sous le contrôle de Daesh.

Iyad Rafed, un membre du Croissant Rouge irakien (institution officielle chargée de porter secour aux personnes déplacées), a déclaré à Anadolu que « trois mille 200 civils ont été déplacés au cours des dernières 48 heures, quittant les quartiers libérés de Mossoul, ainsi que les zones de combats. »

«La plupart d’entre eux ont été transférés aux camps d’al-Jadâa, dans le sud de Mossoul, et de Hassan al-Cham, dans l’est de la ville », a-t-il souligné.

Le nombre total de personnes déplacées accueillies dans les camps d’Hassan al-Cham et d’al-Khazar, s’élève à plus de 35 mille, a indiqué lundi le Croissant Rouge irakien.

L’organisation a indiqué, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, que 6 mille 770 familles, soit 35 mille 600 personnes ont été accueillies dans les camps d’Hassan al-Cham et d’al-Khazar.

« Plus de 600 familles déplacées ont quitté le camp d’al-Jadâa, pour regagner leurs foyers après que la stabilité ait été rétablie dans leur région« , a noté la même source, soulignant que le camp en question abrite 1.200 familles dans la région d’al-Qayyarah.

Le ministère irakien pour les Migrations et les Déplacés avait fait état, samedi dernier, dans un communiqué, de 76 mille 461 déplacés depuis le démarrage des opérations menées pour libérer Mossoul.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/wRYu0j